Quelques bonnes raisons de souscrire à une assurance vie

Dans l’exercice de ses activités quotidiennes, l’Homme est exposé à de nombreux risques. En vue d’y faire face à tout moment, il est conseillé de souscrire à une assurance vie. Si ce type de souscription est populaire, il n’est pas connu de tous. Découvrez les meilleures raisons de souscrire à une assurance vie. 

C’est un placement accessible 

L’une des meilleures raisons de souscrire à une assurance vie est l’accessibilité du placement. En effet, tout le monde peut s’inscrire au besoin. Il est possible de créer un compte d’assurance vie pour un nouveau-né ou en tant qu’adulte. Pour en savoir plus sur ce type d’assurance, lisez des informations sur ses conditions. 

A découvrir également : Les meilleures formations pour réussir sa reconversion professionnelle

Il est possible d’évoluer à son rythme 

L’assurance vie n’est pas un placement contraignant. Vous êtes libre d’évoluer au rythme qui vous semble adéquat. Il n’existe pas de montant fixe à verser pour ce type d’assurance. Il vous permet donc, de remplir d’autres attentes dans le même temps. 

Vous pouvez accéder à votre épargne 

Un autre avantage de l’assurance vie est que son capital est accessible au besoin. Tout assuré est libre de retirer une partie du montant en cas d’urgence. En gros, il est facile d’accéder à son capital d’assurance vie. 

A voir aussi : Les avantages de la formation continue pour les professionnels

C’est un placement astucieux 

L’assurance vie n’est pas un placement comme les autres. En ayant recours à une telle assurance, vous faites un placement intelligent. Le fond est utilisé pour vous assister en cas de sinistre. Dans une autre configuration, vous pouvez vous servir de votre placement pour vaquer à d’autres occupations. 

En somme, il existe de nombreux avantages à souscrire à une assurance vie. 

Garantir un avenir financier serein pour vos proches

Une assurance-vie est également une solution idéale pour garantir un avenir financier serein à vos proches. En cas de décès, les bénéficiaires que vous avez désignés peuvent toucher le capital accumulé sur votre contrat d’assurance-vie. Cela peut être particulièrement important si vous êtes l’un des principaux soutiens financiers de votre famille ou si vos enfants sont encore jeunes et ont besoin d’une sécurité financière à long terme. Le montant reçu par vos bénéficiaires n’est généralement pas soumis aux droits de succession, ou seulement dans certains cas. L’assurance-vie peut donc permettre à ceux qui restent derrière après votre départ d’avoir moins de stress au niveau financier. Elle leur offrira la possibilité de se concentrer sur autre chose que les problèmes économiques qu’ils pourraient rencontrer suite à la perte brutale du principal soutien familial. Les fonds perçus peuvent aider vos êtres chers à financer les obsèques, rembourser leurs dettes ou simplement subvenir aux besoins quotidiens jusqu’à ce qu’ils retrouvent une source régulière de revenus.

Profiter d’avantages fiscaux intéressants

En plus de la sécurité financière qu’elle offre, l’assurance-vie peut aussi être un excellent moyen d’optimiser votre situation fiscale. Effectivement, les avantages fiscaux associés à ce type de contrat sont particulièrement intéressants.

Sachez que les gains réalisés sur votre contrat d’assurance-vie sont soumis à une fiscalité avantageuse en matière d’impôts sur le revenu. Si vous optez pour une sortie en capital au bout de huit ans minimum, seuls les frais relatifs aux prélèvements sociaux, soit 17,2% actuellement, seront prélevés sur vos intérêts et/ou plus-values.

De même, si vous décidez de récupérer des sommes avant huit ans, ce sera le régime des impôts qui s’appliquera : la partie du gain correspondant aux primes versées avant le 27 septembre 2017 sera taxée selon un barème spécifique tandis que celle correspondant aux primes versées après cette date est imposée au taux forfaitaire de 30% ou au barème progressif si celui-ci est inférieur.

Il est possible, avec une assurance vie souscrite depuis longtemps et bien alimentée, par exemple avec des fonds euro performants, mais aussi grâce à sa souplesse contractuelle (possibilité notamment d’effectuer des arbitrages, rachats partiels…), de maîtriser sa fiscalité, y compris dans certains cas éviter l’ISF (Impôt de Solidarité sur la Fortune).

La possibilité dévolue aux assurés avec clause bénéficiaire démembrée (usufruit et nue-propriété) de transmettre une partie de leur contrat à leurs bénéficiaires sans droits de succession est aussi un avantage fiscal net. Les primes versées sur votre contrat d’assurance-vie, dans une certaine limite, sont déductibles des droits de donation entre parents et enfants.

En somme, l’assurance-vie présente donc plusieurs avantages fiscaux importants qui peuvent vous permettre d’optimiser votre situation financière personnelle tout en protégeant vos proches.