Les enjeux de la segmentation clientèle

La création d’une entreprise prend tout son sens quand elle répond à un besoin précis. Pour grandir, impacter et maximiser son profit, elle doit être en mesure de répondre à la demande d’une cible bien définie. Bien souvent, les entreprises naissantes ignorent ce paramètre et se concentrent plus sur la recherche du financement. Ne pas identifier son marché d’intervention peut, bien souvent, conduire les entreprises à fermer leur porte en peu de temps. Alors, que faire pour qu’il y ait une rencontre effective entre l’offre et la demande ? Explications.

Connaître ses clients potentiels

Que vous soyez une SASU, une SARL ou un établissement, cette étape est indispensable pour que votre entreprise tienne sur la durée. La segmentation est une opération qui consiste à catégoriser son marché en de petits sous-ensembles qui tiennent compte :

A découvrir également : Le top 3 des business en ligne les plus rentables

  • Du profil de votre clientèle cible ;
  • Des besoins de cette dernière ;
  • Et de ses attentes.

La segmentation se définit sur plusieurs variables qui sont, entre autres, la sociodémographie, la géographie, la psychographie et l’analyse comportementale. L’ensemble de ces variables sont à adapter à votre réalité entrepreneuriale.

La variable sociodémographique se concentre sur le profil de votre cible. Elle comprend la connaissance du sexe de la cible, de la taille du foyer, de son revenu et de son niveau d’instruction. La variable géographique prend en compte le lieu, le climat et le type d’habitation où se trouve généralement votre cible.

A lire en complément : Le fonctionnement d’un cabinet de recrutement, comment ça marche?

La variable psycho graphique quant à elle, vous permet de connaître le mode vie de votre client. Ainsi, vous pourrez communiquer librement en vous basant sur leur intérêt, croyance, valeur et personnalité.

La variable comportementale permet de comprendre les habitudes de vos clients. Si c’est un type de produit que vous commercialisez, vous pouvez savoir la quantité que consomme votre cible. Cela vous permet alors de connaître la quantité à produire pour satisfaire le client moyen.

Source de réalisation de grand profit pour les entreprises

Se lancer et poursuivre le processus de la segmentation sont des étapes importantes, non seulement pour l’entreprise, mais aussi pour la clientèle. D’abord, vous devez savoir qu’il existe deux types de marketing.

Le premier type est le marketing de masse. L’objectif ici est de vouloir satisfaire un grand nombre de personnes sans vraiment prendre le temps de catégoriser. Ce style de marketing n’apporte pas souvent de résultats pouvant décupler le chiffre d’affaires de l’entreprise.

En effet, le client est attentif uniquement aux offres qui reflètent ses besoins spécifiques ou qui peuvent être personnalisées à sa demande. C’est pour cette raison que vous devez vous employer à faire un marketing plus situé, d’où l’importance de la segmentation. Ainsi, 90 % des clients se tourneront vers votre marque. Pour protéger votre marque et lui accorder de la transparence, l’inpi vous accompagne avec une protection juridique.

En tant qu’entreprise, avoir un plan de segmentation et l’appliquer revient à prendre de l’avance sur les actions marketing. Après avoir étudié votre cible, vous devez procéder à un test des informations que vous avez collectées sur elle. Par conséquent, vous finirez par offrir une meilleure expérience à vos clients et les fidéliser dans le même temps.

Pour faire évoluer votre offre, vous serez à même de savoir quoi ajouter comme valeur. Une augmentation du prix peut survenir, ce qui serait tout à fait légal et cohérent. Juste le fait de segmenter vous permettra de connaître le groupe de personnes qui sera prêt à débourser plus que ce qui était. Cela est faisable, car les campagnes de communication seront préalablement adaptées à chaque sous-groupe, ce qui garantit un excellent retour sur investissement (ROI).

La maîtrise parfaite du marché

La différence entre connaître la segmentation et l’appliquer se remarque dans la pertinence du projet. Pour qu’une segmentation soit pertinente, il faut qu’elle soit mesurable et accessible. La segmentation est mesurable quand vous avez une idée précise sur le nombre de clients potentiels qui font partie de votre segment.

Dans un cas pratique, cela va s’illustrer ainsi : la taille de la clientèle est estimée à 2500 personnes avec un pouvoir d’achat minimum de 5 euros. La taille du marché s’estime donc à 12 500 euros. Cela n’est qu’un exemple. Ce qui vous intéresse, c’est la rentabilité. Plus le nombre de clients est important avec un pouvoir d’achat approprié, plus vous aurez un bilan positif.

Concernant l’accessibilité, les variables comportementales et psychographiques vous permettront de réussir cette partie. Comment atteindre votre cible est alors la question à se poser. Il existe plusieurs moyens de communication pour y arriver. Au nombre de ceux-ci, on cite : les réseaux sociaux, la télévision, les radios, etc.

L’important ici, c’est d’utiliser le canal qui convient le mieux pour toucher votre cible. Toucher votre segment ciblé, c’est aussi pouvoir se faire comprendre. Pour atteindre cet objectif, vos publicités, vos contenus ainsi que vos mails doivent être personnalisés.

La segmentation clientèle présente plusieurs enjeux pour la survie de votre entreprise. Elle est constituée de plusieurs variables à étudier pour mieux se concentrer sur les actions à mener. Plus vous connaissez votre marché d’action, mieux vous êtes sûr de rentabiliser. L’expression « vendre avant de produire » prend alors tout son sens ici. Vous obtiendrez la confiance de vos partenaires et de futurs investisseurs en appliquant la segmentation.