Devenir commercial dans le vin, est-ce intéressant ?

Travailler dans le secteur du vin est un rêve pour les passionnés. De plus, les opportunités de mission commerciale et marketing sont aujourd’hui plus nombreuses. En parallèle, les formations se sont multipliées pour répondre aux besoins du métier. Découvrez ce qu’il en est dans les lignes suivantes.

Salaire prometteur ?

Bien sûr, la valeur du salaire d’un commercial dans le vin dépend, dans un premier lieu, de la taille de l’entreprise. Mais il peut aussi dépendre de son profil (niveau d’études et d’expérience) et des missions qui lui sont attribuées. L’ancienneté entre également en compte.

A voir aussi : Comment fonctionne les ressources humaines dans une entreprise ?

Le salaire moyen est de 50 000 € pour un cadre commercial. Pour un débutant, le salaire annuel est d’environ 22 000 €. La base moyenne est de 66 000 € pour un responsable commerciale. Mais avec de l’ancienneté et en grimpant les échelons, le salaire dans le métier du vin peut aller jusqu’à 160 000 € par an.

A lire également : Travailler dans les ressources humaines : comment y arriver ?

Secteur non saturé

Bien que les offres d’emploi dans le secteur du vin ne courent pas les rues, la France reste quand même le pays au premier rang en consommation de vin. Elle est également le 2e pays producteur. Le domaine est rarement frappé par la crise et les opportunités sont de plus en plus nombreuses.

Beaucoup d’annonces intéressantes pour devenir commercial dans le vin sont disponibles en ligne. Il n’est pas nécessaire de déposer des candidatures dans de multiples organismes de recrutement.

Plusieurs formations à disposition

Plusieurs formations vous permettent de devenir commercial dans le vin. De plus, elles sont toutes dispensées dans les grandes écoles et les facultés classiques de nombreuses universités.

On cite à titre d’exemple les licences ou BTS dans le commerce, la licence professionnelle Vin et Spiritueux, la licence en Marketing et commerce international des Vins de Terroir, etc. Mais des écoles spécialisées se sont également créées dans certaines régions viticoles de la France.