Comment parler des compétences ?

Les compétences sont des capacités qui combinent le savoir-faire et le savoir-vivre. Ces aptitudes vous permettent de gérer normalement les missions qui vous ont été attribuées dans un cadre professionnel. Pour cela, il est indispensable de les décrire sur votre curriculum vitæ, votre lettre de motivation ou d’en parler pendant votre entretien d’embauche. Ainsi, vous démontrez à votre futur employeur que vous êtes à la hauteur du poste. Vous trouverez dans cet article la façon adéquate de parler de vos compétences.

Valorisez vos savoir-faire

Les savoir-faire sont des capacités que vous mettez en pratique en réalisant convenablement une tâche. Ce sont ces compétences qu’il faut mettre au premier plan. Vous devez les souligner de manière pertinente lors de la rédaction de votre curriculum vitæ, lettre de motivation ou au cours d’un éventuel entretien. C’est grâce à vos savoir-faire que vous deviendrez le centre d’intérêt d’un recruteur puisque ces compétences sont analysées en priorité.

Lire également : La méthode Assimil pour apprendre l'arabe de façon efficace

Vous devez mettre en lumière premièrement vos savoir-faire principaux ensuite secondaires. En effet, un chef de laboratoire veut savoir par exemple comment un technicien de laboratoire doit effectuer ses tâches. Celui-ci doit être à mesure de décrire son savoir concernant la réalisation des analyses biologiques prescrites par un médecin. Vos savoir-faire sont très importants dans le monde professionnel. Bref, il est question de parler de vos aptitudes à travailler avec des méthodes et outils de votre domaine professionnel.

Alors, pour valoriser vos savoir-faire, il est nécessaire d’utiliser les verbes d’action à l’infinitif. Vous pouvez employer les verbes comme élaborer, rédiger, construire, manager, etc. Il faut apporter des précisions sur la description de vos savoir-faire. Ceci permet de convaincre le recruteur sur la qualité de vos compétences. Si vous possédez des savoir-faire qui ne sont pas liés au poste à pourvoir, il est recommandé de les mentionner également puisqu’ils pourront donner un plus à votre candidature.

A voir aussi : Formation : pourquoi consulter un blog sur la cynotechnique ?

Parler de vos savoirs

Les savoirs sont les compétences théoriques acquises lors de vos formations. Ils incluent également les expériences professionnelles acquises pendant vos multiples activités comme la lecture, l’étude ou les documentaires. Il est donc nécessaire de parler de l’ensemble de vos formations. Vous devez par exemple mentionner d’une part vos formations initiales et d’autre part celles qui sont un plus professionnels.

Certes vous possédez des diplômes, mais il n’est pas nécessaire de les mentionner comme font plusieurs candidats. De plus, le recruteur a besoin que vous lui parliez de vos acquis théoriques. Il s’agit de ce que vous avez appris pendant la formation. Par exemple, si vous avez un BTS en technique de laboratoire, il est fondamental de décrire ce que vous savez manier. Ainsi, vous devriez parler de vos compétences à réaliser des analyses biologiques, chimiques et biochimiques. Il faut aussi mentionner vos réalisations concernant les réactions de synthèse, de purification et les aptitudes à analyser et à exploiter les données.

En outre, il faut communiquer vos formations en alternance et en continu dans vos précédentes entreprises. Il est adéquat d’indiquer le nom de l’entreprise et la période de formation.

Mettez l’accent sur vos savoir-être

Les savoir-être représentent votre manière d’agir et vos capacités relationnelles concernant votre travail. Ils sont relégués au dernier plan par les chercheurs d’emploi. Par conséquent, ils sont généralement mal décrits dans les dossiers de candidature. Pourtant, ces compétences sont les plus recherchées et appréciées par les recruteurs. En effet, l’embaucheur a besoin des personnes qui peuvent facilement s’adapter à des changements dans leur milieu de travail.

Par ailleurs, lorsque vous êtes face à une offre d’emploi, vous trouverez des savoir-être demandés par l’entreprise. Le mieux est de montrer que vous possédez ces aptitudes. Pour ce faire, vous devrez non seulement citer vos savoir-être tout en formulant des phrases appropriées. Vous pouvez par exemple mettre en évidence votre disponibilité de la manière suivante : << j’ai travaillé plus de dix ans dans un laboratoire de la place. J’ai appris à être disponible et à m’organiser au quotidien pour pouvoir me rendre sur mon lieu de travail en toute circonstance. >>

Il est primordial de parler de votre capacité d’adaptation, votre sens de l’organisation et de votre faculté à travailler en équipe. En plus, les entreprises ont besoin des savoir-être comme la rigueur, la gestion du stress, le sens de la communication, la curiosité, l’autonomie et la réactivité.