Devenez VTC sans aucune formation préalable !

Ces dernières années sont caractérisées par une multiplication significative des VTC à cause du nombre important de personnes qui souhaitent exercer ce métier. Mais comment devenir VTC sans aucune formation préalable ? Découvrez à travers cet article, les étapes et les démarches à suivre pour devenir VTC sans aucune formation.

Les conditions à remplir pour devenir VTC

Le VTC désigne Voiture du Transport avec Chauffeur et représente un métier réglementé par la loi. Pour exercer ce métier, il est indispensable de remplir certaines conditions au préalable. D’abord, vous devez être majeur et détenteur d’un permis de conduire B, datant d’au moins 3 ans.

A découvrir également : Les études digitales dans un monde en mutation

Ensuite, vous devez avoir un casier judiciaire vierge pour prouver que vous n’avez subi aucune condamnation pénale mentionnée sur le bulletin numéro 2. Un avis médical positif à l’aptitude physique de la profession de chauffeur VTC est indispensable pour la candidature de VTC. Enfin, vous devez être titulaire du PSC1 de moins de 2 ans et de la carte professionnelle de VTC.

Bien que le VTC soit un métier que vous pouvez exercer sans aucune formation au préalable, vous ne pouvez pas le faire sans la carte professionnelle.

A voir aussi : Pourquoi et comment se former a la gestion de projet ?

L’examen en candidat libre pour obtenir la carte professionnelle VTC

La carte professionnelle VTC est obligatoire pour devenir chauffeur VTC. Retenez tout simplement que vous n’avez besoin d’aucun diplôme classique avant de devenir VTC. Cependant, l’obtention de la carte professionnelle VTC est conditionnée par un examen VTC.

Il existe une formation qui permet de préparer les candidats à cet examen, mais vous pouvez aussi le passer sans la formation. Pour y arriver, vous devez postuler en candidat libre. Il suffit de vous rendre sur le site de la chambre des métiers de l’artisanat pour vous inscrire à cet examen. Toutefois, vous devez préparer d’abord ledit examen pour maximiser votre chance de réussir.

Pour préparer l’examen de VTC, vous pouvez vous référer aux livres, aux anales ou à d’autres documents des années antérieures. Il est structuré en deux parties essentielles à savoir : la partie théorique et la partie pratique. La partie théorique est la plus importante qui vous donnera accès à ce métier. Vous devez y avoir au moins 10/20 comme note, sans quoi vous serez éliminé.

L’épreuve de la partie théorique comporte généralement des questions à choix multiple. Celle de la partie pratique vise surtout à vérifier votre aisance au volant et votre aptitude à conduire les passagers de manière fluide et civile. Si vous réussissez à cet examen, vous pouvez obtenir votre carte professionnelle VTC auprès de la préfecture pour vous lancer dans le métier de votre rêve.

Autre moyen pour devenir VTC sans formation : l’équivalence

Vous avez aussi la possibilité de devenir VTC sans aucune formation à l’aide de l’équivalence. Il vous suffit de justifier une expérience dans le transport de personnes durant les 10 dernières années et vous pourrez obtenir une équivalence pour VTC.

Plus vous avez d’expérience de conduire, plus il vous sera facile d’obtenir la carte, sans toutefois passer l’examen VTC. Vous n’aurez qu’à déposer votre dossier d’équivalence à la préfecture de votre résidence pour la demande de la carte.

La demande de la carte VTC nécessite certaines pièces justificatives que vous devez fournir en fonction de votre activité dans le transport de personnes. Vous pouvez vous renseigner auprès de la préfecture pour savoir les pièces à fournir.